Grand'art - Ingres Erotique

Date de sortie : 1 janvier 2008
Durée : 26min
Réalisateurs : Hector Obalk

Caméra et micro en main, Hector Obalk livre une histoire de l'art très subjective et pleine d'humour. "Ce n'est que quand Ingres dessine des femmes que son pinceau en déforme les lignes, sous l'impulsion inconsciente de ses désirs sexuels." "Ingres est capable du pire comme du meilleur." Non sans une certaine insolence quand il moque ses "dégradés kitsch dignes de restaurants italiens", Hector Obalk sonde aujourd'hui l'œuvre de l'auteur de La baigneuse Valpinçon (1808). Et esquisse, au-delà du prodigieux portraitiste comme de l'édifiant peintre d'histoire, un Ingres érotique, dont témoignent nombre de ses tableaux mythologiques. Du Louvre à l'inchangé musée Condé de Chantilly, de Vienne à Montauban, où le maître voit le jour en 1780, une immersion sans complaisance au cœur de la peinture de l'artiste néoclassique, moins esthétiquement correct qu'il ne voulait bien le prétendre. Car si ses nus sont empreints d'un réalisme de texture, ils sont, à y regarder de plus près, affublés de bien curieuses disproportions. Talon monstrueux ou chute de reins n'en finissant pas : des difformités dont Francis Bacon ne manquera d'ailleurs pas de s'inspirer, un siècle et demi plus tard. Et Obalk, allongeant l'artiste du XIXe sur le divan, de souligner au passage : "Ce n'est que quand Ingres dessine des femmes que son pinceau en déforme les lignes, sous l'impulsion inconsciente de ses désirs sexuels."

 
0 0

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Ajouter un commentaire


Caractères restants : 1000

Plateforme de VOD Titre Langue Prix
www-artevod-com Grand'art - Ingres Erotique Langue originale : fr
 
Magasin de DVD Titre   Prix
Aucun magasin ne distribue ce film en DVD actuellement